À PROPOS

Notre société compte énormément de personnes qui sont pour diverses raisons dans les marges de la vie sociale. Jean-Luc Godard disait que c’est dans les marges que l’on relie les livres : cela a inspiré le nom de cette agence, « para » … à côte de. 

Bien sûr notre société regarde parfois à côté d’elle : les personnes en situation de handicap, les prisonniers, les personnes âgées dans les homes, les sans abris et autre réfugiés, … Elle en fait des sujets d’émission, d’articles, d’études, etc. Elle les interroge, leur « donne l’occasion de s’exprimer », etc. Dans le domaine de l’art ou du sport, elle a construit des dispositifs qui leur permettent même d’être acteurs de leur vie.

Cependant, elle leur donne rarement sinon jamais l’occasion d’être à part entière des sujets qui observent le monde, le nôtre et pas seulement le leur, qui interrogent ce qui s’écrit dans les pages « vu de la marge ». La plupart du temps, on ne les interrogent que pour les faire parler d’eux.

Aurions-nous peur de leur regard sur nos vies ?

A l’instar de ce que Jacques Duez a réalisé avec des enfants, s’intéressant « à leur n’importe quoi », interroger leurs représentations du monde,  et donc les amener à interroger le monde, et pas seulement à « exprimer le leur ». Cela ne se fait pas sans risques : nous observions leurs joies et leurs malheurs, à leur tour ils observent les nôtres. Sans retenue. Jacques Duez disait « Donc, de temps en temps, je crois qu’il faut accepter de se dévoyer. »

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est jacques-duez-300x226.jpg.
Jacques Duez

Ce site va rassembler du contenu, produit par Media Animation asbl, et co-réalisé par Zoé Jadoul, dans le cadre d’un programme d’éducation permanente. « Co-réalisé », parce que au fur et à mesure des ateliers et des rencontres, ces habitants de la marge ont acquis des degrés d’autonomie technique, relationnelle et éditoriale à partir desquels ils deviennent peu à peu des journalistes, des responsables éditoriaux, des techniciens à même de se saisir, ne fut-ce que partiellement, les outils de la radio pour choisir des sujets, produire du contenu, habiller une émission, et même l’animer « en direct ».

Nous avons ensemble pris la décision de mettre à disposition des médias et du public ces contenus : émissions thématiques complètes, capsules, micros-trottoirs, entretiens, etc. Et tous les médias sont invités à en user, abondamment.

Mais encore

PARA: Du latin para, impératif de parare (« parer, contrer »). Du grec ancien παράpará (« à coté de »),  préfixe entrant dans la composition de nombreux mots avec le sens de « à côté de », « en marge de » (paralittérature), de « complètement » (parachever), de « presque » (paratyphoïde).

PRESSE: Mécanisme destiné à exercer une pression sur un solide pour le comprimer ou y laisser une impression.